Imprimer Envoyer

Leptospirose

AUTRES NOMS :

Maladie de Weil, syndrome de Weil, leptospirose ictéro-hémorragique, maladie des jeunes porchers

INFORMATIONS GÉNÉRALES :

  • Bacteria, Spirochaetes, Leptospiraceae, genus Leptospira - répartis entre plus de 200 souches (sérovars) qui forment des groupes immunogènes (sérogroupes)
  • Maladie à déclaration obligatoire : Oui

 

EN QUELQUES LIGNES :

LeptospiroseLa leptospirose, ou maladie de Weil, est une maladie causée par le spirochète Leptospira interrogans sensu lato qui comprend 230 sérovars répartis en plus de 26 sérogroupes.

 

Ce spirochète aérobie mobile est capable de survivre de courtes périodes de temps hors de son hôte dans un environnement chaud et humide (eaux stagnantes, sols boueux) mais survit essentiellement, et plus longtemps, chez les hôtes réservoirs tels que les rongeurs. Après l'infection, une bactériémie transitoire est suivie par l'invasion des reins et du foie, principalement, où les leptospires peuvent survivre pendant des années en étant excrétés de temps à autre.

 

Les hôtes accidentels, infectés par contact avec de l'eau ou des sols contaminés (ou par contact avec des animaux infectés) peuvent développer des symptômes grippaux légers. Une insuffisance hépatiqLeptospiroseue et/ou rénale subaiguë fatale peut également survenir. Diagnostiquée à un stade précoce, l'infection humaine ou animale répond parfaitement au traitement antibiotique.

 

Le nombre de cas en Belgique était jusqu'à présent limité. Les professions les plus exposées à la maladie sont les égoutiers, mais aussi les éleveurs, les vétérinaires, le personnel d'abattoir, les éboueurs, etc. Certains loisirs peuvent aussi conduire à la contamination : les individus s'adonnant à des sports nautiques tels que la natation, le kayac, la plongée, le surf, la pêche et la planche à voile s'exposent à des risques. On observe la maladie surtout à la fin de l'été et durant l'automne.

 

Avant 2001, la leptospirose était Leptospiroselargement présente chez le bétail et les porcs, se traduisant par des avortements et des troubles de la reproduction entraînant de fréquentes infections chez les éleveurs (connues sous le nom de "fièvre des trayeurs"). Depuis 2001, la leptospirose est rare chez le bétail et chez les porcs. Curieusement, une augmentation brutale des cas cliniques a été observée chez les chiens belges depuis 2006, accompagnée d'une mortalité de 15 à 20 %.


La prophylaxie avec les vaccins inactivés contre la leptospirose actuellement sur le marché et contenant les sérovars canicola et icterohaemorhagia est inefficace étant donné que d'autres sérovars sont impliqués. Le nombre de cas cliniques a également augmenté chez les chevaux depuis 2006 avec des cas mortels chez les poulains de moins de 3 mois. Les mêmes observations ont été faites en Allemagne, en France et en Italie. Cette augmentation des cas de leptospirose, principalement canine, mérite un examen plus poussé.

 

RÔLE DU CODA-CERVA :

  • DIAGNOSTIC

En Belgique, le CODA-CERVA est l'unique laboratoire vétérinaire qui réalise le test d'agglutination microscopique (MAT), une épreuve sérologique standard sensible et spécifique permettant une première identification au niveau du sérogroupe. Ce test nécessite toutefois la conservation d'un éventail de souches de référence.

 

Lorsqu'un grand nombre de sérums sont analysés, d'autres tests sont utilisés tels qu'un ELISA multi-espèce et des tests d'agglutination rapides. Ils sont efficaces pour une détection rapide mais sont moins spécifiques. La détection d'antigènes est possible par isolement, par des techniques d'immunofluorescence et par des techniques moléculaires. L'Institut de Médecine Tropicale réalise le diagnostic dans les cas humains.

  • RECHERCHE
- Surveillance des infections chez toutes les espèces animales, y compris chez les animaux destinés à l'alimentation, chez les animaux domestiques et chez la faune sauvage (espèces réservoirs et hôtes accidentels)

- Développement, validation et application de techniques de criblage de masse et de techniques moléculaires

  • EXPERTISE

Le laboratoire a une grande expertise dans la détection de Leptospira et possède les équipements de laboratoire adaptés. Il assure un important rôle au niveau national comme au niveau international (utilisation de vaccins, conseil national HGR HGR 8334).

 

SCIENTIFIQUE RESPONSABLE DE CE SUJET :

Marcella Mori


 

LIENS VERS D'AUTRES SITES WEB :

www.iph.fgov.be/epidemio/labo
http://www.hgr-css.be/rss
http://www.med.monash.edu.au/microbiology/staff/adler/ils.html
http://www.leptonet.net/html/incident_map.asp
http://www.kit.nl/smartsite.shtml?id=3925