Imprimer Envoyer

Thème de recherche: Virologie

Laboratoire National de Référence

Le CODA-CERVA est Laboratoire National de Référence pour l'ensemble des maladies virales reprises dans les listes de l'Organisation mondiale de la Santé animale (OIE).

Laboratoire virologie CODA-CERVA

Parmi celles-ci les maladies épizootiques (ancienne liste A) occupent une place prépondérante, étant donné leur lourd impact socio-économique.
Il s'agit en premier lieu de
  • la stomatite vésiculaire,
  • la dermatite nodulaire contagieuse,
  • la peste bovine,

De plus, certaines de ces maladies présentent un risque zoonotique (transmission de l'animal à l'homme) comme l'influenza aviaire, la fièvre de la vallée du Rift et le virus West Nile.


Développement de méthodes de diagnostic

Les recherches sont focalisées en premier lieu sur le développement de méthodes de diagnostic direct et indirect, d'identification et de typage moléculaire. Les tests développés seront utilisés au CODA-CERVA ou dans les centres de dépistage.

 

En effet, le diagnostic des maladies enzootiques (IBR, BVD, maladie d'Aujeszky, ...) est effectué par les laboratoire agréés sous la supervision du CODA-CERVA alors que le diagnostic de laboratoire des maladies épizootiques est uniquement réalisé au CODA-CERVA. Le développement de méthodes vise un diagnostic intégré d'un agent pathogène avec les virus susceptibles de générer des réactions croisées.
De plus, ce diagnostic doit permettre, en cas d'implémentation d'une stratégie de vaccination, de distinguer les animaux infectés des animaux vaccinés. Cette stratégie appliquée en fièvre aphteuse est actuellement testée pour la peste porcine, l'influenza aviaire et pour la fièvre catarrhale ovine ou bluetongue.


Depuis plus de 10 ans le CODA-CERVA développe des techniques de pointe en immunologie aviaire, en particulier par la mesure de l'immunité à médiation cellulaire. Cette spécificité toujours renforcée fait du CODA-CERVA un partenaire de choix dans les programmes de recherches Européens et nationaux.


Prophylaxie des maladies virales épizootiques

La prophylaxie des maladies virales épizootiques est le deuxième sujet d'importance pour la recherche au CODA-CERVA.Laboratoire virologie CODA-CERVA
Il s'agit de développer, d'évaluer de valider des nouvelles méthodes de lutte contre ces agents fort contagieux. Le CODA-CERVA est actif dans le domaine de la vaccinologie pour la Fièvre aphteuse (corrélation entre la charge antigénique et la protection), la peste porcine (développement en validation d'un nouveau vaccin marqué) et la virologie aviaire (dépôt d'un brevet de vaccin NDV in ovo, évaluation de vaccin Influenza aviaire).
En collaboration avec l'Institut Rega de la KUL et sa spin off Okapi Sciences, le CODA-CERVA travaille au développement de molécules anti-virales efficaces et sélectives permettant de ralentir l'évolution d'épizooties et qui peuvent être combinées avec un programme de vaccination d'urgence.

Activités récentes, actuelles et futures

Les dernières années ont été marquées par de grands progrès dans la lutte contre les maladies épizootiques et exotiques.

 

Durant l'été 2006, le virus de la fièvre catarrhale ovine ou bluetongue a fait son apparition dans notre pays, aux Pays-Bas en en Allemagne. Notre laboratoire était le premier à isoler et caractériser ce virus qui n'avait jamais été rencontré à de telles latitudes. Cette réussite pour le CODA-CERVA est la conséquence de notre préparation depuis plusieurs années à affronter ce nouveau danger.

 

Nous avons par la suite développé l'automatisation des méthodes de détection moléculaire pour rendre des services encore plus performants envers nos Autorités de tutelle.

 

Nos travaux se sont aussi focalisés sur l'analyse de cette nouvelle épidémie, tant ou niveau épidémiologique et d'analyse de risques qu'au niveau de l'analyse des caractéristiques moléculaires de ce virus de sérotype 8. Ces travaux se sont déroulés dans le contexte de collaborations scientifiques internationales réunissant les acteurs-clés de cette problématique.

 

Laboratoire virologie CODA-CERVAL'influenza aviaire a été un sujet de grandes préoccupations tant un niveau des différents programmes de surveillance organisés par l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA ) qu'au niveau des nombreux programmes de recherches nationaux et internationaux sur l'amélioration des moyens de détection et de typage et sur le développement de moyens de lutte efficaces.

 

Le développement de nouveaux moyens de lutte a été aussi un sujet important en peste porcine classique pour ce qui est des vaccins marqués pour les sangliers et des anti-viraux qui constituent une nouvelle étape dans la protection précoce de suidés en attendant le développement d'une réponse immunitaire suite à la vaccination d'urgence.

 

De manière globale, de nombreux tests moléculaires ont été développés, validés, implémentés et accrédités pour la détection et/ou le typage de différents agents viraux.

 

Ces développements permettent au CODA-CERVA de répondre encore plus rapidement et précisément aux demandes de plus en plus variées des Autorités de tutelle et du secteur.