Imprimer Envoyer

Salmonellose

AUTRE NOM :

Salmonella infection

INFORMATIONS GÉNÉRALES :

Le genre Salmonella ne compte que deux espèces : Salmonella enterica et Salmonella bongori. Salmonella enterica contient six sous-espèces, parmi lesquelles Salmonella enterica subsp. enterica représente le plus grand groupe avec plus de 1500 sérotypes, comprenant, par exemple, Salmonella Enteritidis et Salmonella Typhimurium.
Les noms des sérotypes de Salmonella sont donnés à certaines formules obtenues après l'agglutination d'une culture de Salmonella avec des antisérums spécifiques. Les sérums sont dirigés contre les antigènes somatiques (Ag O, lipopolysaccharides) ou contre les antigènes flagellaires (Ag H, protéines).
La combinaison des antigènes O et H correspond à une formule antigénique qui est transcrite en un nom de sérotype (par exemple, le profile O4:i:2 correspond à Salmonella Typhimurium).
La liste complète des sérotypes est décrite dans le schéma de Kauffmann-White, que l'on peut trouver à l'adresse suivante : http://www.bacterio.cict.fr/kauffmann-white/scheme.html

 

SalmonelloseLes Salmonella sont essentiellement des bactéries intestinales, mais on peut les retrouver dans l'environnement, dans les aliments pour animaux, chez les animaux de boucherie et autres, y compris les animaux à sang froid, dans la nourriture, chez les humains et dans leurs eaux usées.
Les principaux symptômes des infections à Salmonella chez les humains sont la diarrhée, la nausée, des vomissements et de la fièvre.
Chez les jeunes enfants, chez les personnes âgées et chez les immunodéprimés, une septicémie peut survenir et, dans de rares cas, conduire au décès.

 

En revanche, une infection à Salmonella peut rester silencieuse chez les humains et les animaux. Toutefois, en dépit de l'absence de signe clinique, l'hôte peut excréter des Salmonella. Ces animaux vecteurs chez la volaille ou chez les porcs constituent un risque de diffusion de l'infection à d'autres animaux et exploitations agicoles, et un risque de santé publique, étant donné que les œufs et la viande peuvent être contaminés par les Salmonella, qui entreront ainsi dans la chaîne alimentaire.

 

Des programmes officiels de lutte contre les infections à Salmonella ont, pour cette raison, été mis en place dans tous les pays européens.

 

Il existe, outre les Salmonella zoonotiques, des Salmonella spécifiques de l'hôte. En Belgique, la volaille est testée pour Salmonella Gallinarum, qui ne constitue toutefois pas un risque pour la santé humaine, mais  peut provoquer la pullorose chez les jeunes poussions et une  typhose aviaire chez les animaux plus âgés.

 

Le diagnostic d'une contamination de l'environnement ou des aliments pour animaux par Salmonella et d'une infection à Salmonella chez les animaux est basé sur l'identification bactériologique de la bactérie dans une substance appropriée (écouvillons, selles, organes,...).

 

Les programmes officiels de lutte contre les infections à Salmonella ont recours à des méthodes mondialement reconnues (norme ISO6579). Elles consistent en un pré-enrichissement destiné à stimuler la croissance des Salmonella, un enrichissement sur des milieux spécifiques qui abolissent la prolifération de la flore bactérienne contaminante, et l'étalement sur gélose pour reconnaître les colonies présumées.Salmonellose

 

L'identification finale est réalisée par des tests biochimiques et d'agglutination avec des antisérums spécifiques. Il faut prendre soin de choisir le milieu d'enrichissement adapté étant donné qu'un milieu faiblement concentré en agar ne permettrait que l'essaimage des Salmonella mobiles et rendrait par conséquent impossible la détection des Salmonella qui n'expriment pas de flagelles, comme Salmonella Gallinarum.

 

Les tests ELISA sont utilisés en routine chez les porcs d'engraissement pour évaluer le statut infectieux du troupeau. Etant donné qu'aucun vaccin pour les porcs n'a de licence en Belgique, ce test est plutôt fiable. Il est basé sur la détection des antigènes O spécifiques et dépend par conséquent du sérotype. En ce qui concerne S. Gallinarum chez la volaille, l'agglutination est un test qui peut être réalisé au début du cycle de production.

 

Maladie à déclaration obligatoire : Oui (pour les animaux de rente uniquement)

Il existe des programmes officiels de lutte contre les infections à Salmonella chez la volaille (reproducteurs, pondeuses et poulets de chair) ainsi que chez les porcs d'engraissement.

En outre, la présence de Salmonella dans la production primaire peut présenter un risque de santé publique, et doit être notifiée à l'Agence Fédérale de Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA).

 

RÔLE DU CODA CERVA :

  • DIAGNOSTIC

Le CODA-CERVA, en tant que laboratoire national de référence pour les Salmonella en santé animale (production primaire), réalise le sérotypage de toutes les souches des programmes officiels de surveillance et de contrôle. Outre le sérotypage classique selon Kauffmann-White, une méthode de typage génétique commerciale (Premi®Test Salmonella) en cours d'évaluation est utilisée dans les cas de souches non typables ou de résultats douteux.

 

La résistance à des agents antimicrobiens d'une sélection d'isolats de Salmonella envoyés au CODA-CERVA pour être sérotypés est testée en routine. Chaque année, un rapport basé sur le sérotypage et les tests de sensibilité est publié.

 

Le laboratoire fait partie du réseau CRL for Salmonella à Bilthoven, Pays-Bas.

 

Le laboratoire de référence belge pour la salmonellose chez les humains est l'Institut de Santé Publique (ISP).

  • RECHERCHE

La recherche actuelle vise à évaluer de manière plus précise le Premi®Test Salmonella pour les souches de Salmonella non typables. Contrairement à la détection d'antigènes somatiques et flagellaires, le test génétique Premi®Test Salmonella ne dépend pas de l'expression des antigènes pour le sérotypage classique.

 

Une recherche sur Salmonella chez les porcs a commencé début 2010. Une évaluation des tests diagnostiques (sérologie et bactériologie), de l'échantillonnage en abattoirs et de la rentabilité des mesures actuelles concernant l'élevage porcin sera réalisée au CODA-CERVA.

  • EXPERTISE
Les scientifiques impliqués dans le diagnostic en routine et la recherche participent à de nombreux groupes de travail officiels organisés par le Service publique fédéral, santé publique, sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement, et l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire.
Salmonellose

ÉQUIPE SCIENTIFIQUE :

Vicky Jasson : Serotyping, ELISA Salmonella in pigs
Pierre Wattiau : Premi®Test Salmonella, S. Gallinarum





£PUBLICATIONS CODA- CERVA :

2014 - Note sur les variants monophasiques de Salmonella

2014

C. Boland, S. Bertrand, W. Mattheus , K. Dierick and P. Wattiau. Molecular Typing of Monophasic Salmonella 4,[5]:i:- Strains Isolated in Belgium (2008-2011). Vet Microbiol 168 (2014) 447-450

2010

- Bertrand S, Dierick K, Heylen K, De Baere T, Pochet B, Robesyn E, Lokietek S, Van Meervenne E, Imberechts H, De Zutter L, Collard JM. Lessons learned from the management of a national outbreak of Salmonella ohio linked to pork meat processing and distribution. J Food Prot. 2010 Mar;73(3):529-34.

- Bollaerts K, Messens W, Aerts M, Dewulf J, Maes D, Grijspeerdt K, Van der Stede Y. Evaluation of scenarios for reducing human salmonellosis through household consumption of fresh minced pork meat. Risk Anal. 2010 May;30(5):853-65.

2009

- Huehn S, Helmuth R, Bunge C, Guerra B, Junker E, Davies RH, Wattiau P, van Pelt W, Malorny B. Characterization of pathogenic and resistant genome repertoire reveals two clonal lines in Salmonella enterica subsp. enterica serovar Paratyphi B (+)-tartrate positive. Foodborne Pathog Dis. 2009,6(4):431-43.

- Namata H, Welby S, Aerts M, Faes C, Abrahantes JC, Imberechts H, Vermeersch K, Hooyberghs J, Méroc E, Mintiens K. Identification of risk factors for the prevalence and persistence of Salmonella in Belgian broiler chicken flocks. Prev Vet Med. 2009,90(3-4):211-22

- Bollaerts KE, Messens W, Delhalle L, Aerts M, Van der Stede Y, Dewulf J, Quoilin S, Maes D, Mintiens K, Grijspeerdt K. Development of a quantitative microbial risk assessment for human salmonellosis through household consumption of fresh minced pork meat in Belgium. Risk Anal. 2009 ,29(6):820-40.

- Boone I;, Van der Stede Y., Bollaerts K., Vose D., Maes D., dewulf J., Messens W., Daube G., Aerts M., Mintiens K. NUSAP Method for Evaluating the Data Quality in a Quantitative Microbial Risk Assessment Model for Salmonella in the Pork Production Chain. Risk Anal. 2009, 2009, 29(4):502-17.

- Boone I., Van der Stede Y., Bollaerts K., Messens W., Vose D., Daube G., Aerts M., Mintiens K. Expert judgement in a risk assessment model for Salmonella spp. in pork: The performance of different weighting schemes. Prev vet med, 2009,92(3),224-34

- Cortiñas Abrahantes J., Bollaerts K., Aerts M., Ogunsanya V., Van der Stede Y. Salmonella serosurveillance: Different statistical methods to categorise pig herds based on serological data. Prev Vet Med. 2009, 2009,89(1-2):59-66.

- Delhalle L, Saegerman C, Messens W, Farnir F, Korsak N, Van der Stede Y, Daube G. Assessing interventions by quantitative risk assessment tools to reduce the risk of human salmonellosis from fresh minced pork meat in Belgium.

- J Food Prot. 2009 Nov;72(11):2252-63. Boone I, Van der Stede Y, Bollaerts K, Messens W, Vose D, Daube G, Aerts M, Mintiens K. Expert judgement in a risk assessment model for Salmonella spp. in pork: the performance of different weighting schemes. Prev Vet Med. 2009 Nov 15;92(3):224-34.

- Delhalle L, Saegerman C, Messens W, Farnir F, Korsak N, Van der Stede Y, Daube G. Assessing interventions by quantitative risk assessment tools to reduce the risk of human salmonellosis from fresh minced pork meat in Belgium. J Food Prot. 2009 Nov;72(11):2252-63.

2008

- Wattiau P, Van Hessche M, Schlicker C, Vander Veken H, Imberechts H. Comparison of classical serotyping and PremiTest assay for routine identification of common Salmonella enterica serovars. J Clin Microbiol. 2008 Dec;46(12):4037-40
- Wattiau P., Weijers T., Andreoli P., Schlicker C., Vander Veken H., Maas H., Verbruggen A., Heck M., Wannet W., Imberechts H., Vos P. Evaluation of the Premi®Test Salmonella, a low-density DNA microarray system intended for routine identification and typing of Salmonella enterica. Int j food microbial, 2008,123(3), 293-98