Home Recherche Scientifique Bactériologie Peste bubonique (Yersinia pestis)
Imprimer Envoyer

Peste bubonique (Yersinia pestis)

AUTRES NOMS :

Peste, Peste noire

 

Peste bubonique

Aspect « œuf sur le plat » typique des colonies de Yersinia pestis cultivées sur une gélose au sang.

 

INFORMATIONS GÉNÉRALES :

  • Bactéries ; Protéobactéries ; Gammaprotéobactéries ; Enterobacteriales; Enterobacteriaceae; Yersinia
  • Maladie à déclaration obligatoire : Oui

EN QUELQUES LIGNES :

La peste est une maladie infectieuse touchant les hommes et les animaux, causée par une bactérie appelée Yersinia pestis. Les hommes l'attrapent généralement à la suite d'une morsure de puce de rongeur porteuse de la bactérie de la peste ou par contact avec un hôte infecté.

 

Au Moyen-Âge, des millions de personnes sont mortes de la peste en Europe, lorsque les habitations et les lieux de travail étaient infestés de rats porteurs de puces.

 

Voici aujourd'hui plus de 80 ans que la peste a entièrement disparu en Europe occidentale. La dernière épidémie a été enregistrée en 1920 à Paris, où elle avait infecté une communauté de chiffonniers, d'où son nom de « peste des chiffonniers ». Cette maladie resurgit toutefois régulièrement aux portes de l'Europe, comme par exemple en Algérie où l'on a enregistré plusieurs cas de peste en 2003. Les antibiotiques modernes sont efficaces contre la peste mais si une personne infectée n'est pas traitée rapidement, la maladie est souvent mortelle.

 

La peste se transmet de rongeur à rongeur via des puces infectées. Elle se caractérise par des épidémies périodiques chez les populations de rongeurs, parmi lesquelles certaines connaissent un taux de mortalité élevé. Lors de ces épidémies, des puces infectées affamées cherchent de nouvelles sources de sang, ce qui accroît les risques pour les humains et les autres animaux présents dans la région.Peste bubonique

 

Les épidémies de peste chez les humains proviennent souvent des rats domestiques et de leurs puces. Les épidémies engendrées par les rats apparaissent encore dans les pays industrialisés, surtout dans les zones rurales. Entre les épidémies, on suppose que la bactérie de la peste circule parmi les populations de certaines espèces de rongeurs sans engendrer de taux de mortalité notable. Ces groupes d'animaux infectés servent problablement de foyers silencieux de l'infection à long terme.

 

RÔLE DU CODA-CERVA :

  • DIAGNOSTIC

Le CODA-CERVA est laboratoire de référence national belge pour la peste bubonique (homme et animal).

- Information spécifique pour le diagnostic (matrices, tests)

- Isolation (depuis des échantillons cliniques)

- Diagnostic moléculaire (PCR)

  • RECHERCHE

Les recherches menées au sein du CODA-CERVA sont consacrées à l'étude du maintien de la peste en dehors des populations de rongeurs à risque. Le laboratoire étudie la transmission du bacille de la peste d'une part et les micro-animaux du sol d'autre part afin de modéliser la colonisation des biotopes et le maintien à long terme de la peste.

  • EXPERTISE

Le laboratoire dispose des autorisations et des locaux nécessaires pour cultiver le bacille de la peste dans des conditions sûres. Le personnel dispose de l'expérience nécessaire pour l'isolation et l'identification de Y. pestis à partir d'échantillons cliniques suspects d'origine humaine ou animale (aspirat de bubons, expectorations, sang, organes).


SCIENTIFIQUES RESPONSABLES DE CE SUJET :

Pierre Wattiau